MÉDIATHÈQUE BORIS VIAN

DU 20 AU 30 NOVEMBRE

SIMPLEMENT AFGHANES

Exposition de photographies proposée par Afghanistan Libre

La guerre en Afghanistan semble aujourd’hui interminable et a des résonances mondiales. Les femmes afghanes en sont massivement les victimes, mais au-delà d’elles, les femmes en général.
Le constat décrit par la population afghane et la communauté humanitaire est sans appel : la condition de la femme afghane est l’une des plus difficiles au monde.
Mais qui sont ces femmes afghanes ? Que désirent-elles ? Quelle est leur vision du monde ?
Ce sont des questions auxquelles elles n’ont que trop peu l’occasion de répondre et dans bien peu d’espaces. Le projet photographique lancé par Afghanistan Libre cherche à replacer la femme afghane au coeur de cette interrogation, à lui donner un moyen d’expression, à lui donner un accès vers l’extérieur et à la rendre «objectivement existante».

Ainsi, Afghanistan Libre désire transcrire la réalité des femmes afghanes, offrant un nouveau regard sur celles-ci et leur quotidien, par une exposition photographique novatrice, sensibilisatrice et participative. Les femmes sont à la fois actrices et objets d’un discours photographié, permis par le biais visuel, seul moyen d’expression pour nombre d’entre elles. Nous leur avons fourni des appareils photos et les avons laissées libres du choix de leur sujet. La question à laquelle elles ont répondu est la suivante : Comment décririez-vous votre vie ? Toutes les photographies ont été commentées par leurs auteures apportant des témoignages uniques et nécessaires sur leurs émotions et sentiments, leurs défis et leurs espoirs.
Ces femmes, issues du milieu rural, sont les intervenantes et les bénéficiaires de programmes mis en place par Afghanistan Libre : bénéficiaires de nos centres d’éducation à la santé, mamans d’élèves, enseignantes. Leurs regards croisés sont l’opportunité de la création d’un nouveau discours, transmis sans intermédiaires.

MERCREDI 28 NOVEMBRE à 18h30

L’INSOLENTE DE KABOUL (éd. Anne Carrière, 2011)

 

Rencontre avec Chekeba Hachemi, auteure et fondatrice de l’ONG Afghanistan Libre

A 11 ans, Chékéba Hachemi découvre la guerre. Seule avec un passeur, elle quitte l’Afghanistan pour rejoindre le Pakistan. Quatorze ans plus tard, elle s’engage auprès de Massoud contre les talibans pour améliorer le sort de son pays et surtout celui des femmes afghanes. Son témoignage retrace ses victoires, ses échecs... et montre comment les petites histoires font la grande.


Née en 1974 à Kaboul, Chékéba Hachémi est principalement connues pour avoir fondé l’ONG Afghanistan Libre, en faveur de la dignité des femmes afghanes. Son combat l’a propulsé au cœur du pouvoir et fait d’elle la première femme diplomate afghane.